Le guide ultime du sound designer

Pour ceux et celles qui auraient manqué le livre « The Sound Effect Bible » de Rick Viers dans sa version anglaise, les éditions Dixit viennent d’en publier la traduction française.
Le guide ultime du sound designer ou comment créer et enregistrer des effets sonores pour le cinéma et la télévision, vous permettra ainsi de passer en revue les points essentiels de la création de bruitages et de la prise son pour le cinéma. Abordant aussi bien la dimension théorique du son, le choix des micros et de l’enregistreur, la construction d’un studio, l’édition et les traitements du son, vous ne serez pas en reste sur les astuces et les secrets de bruiteur. De nombreuses pages dévoilent ainsi les objets secrets, et pourtant si communs, servant à la création de bruitages.

Marie-Jeanne Wyckmans bruiteuse belge

Le portrait vidéo d’une bruiteuse belge à découvrir, Marie-Jeanne Wyckmans pour le Studio L’Equipe. Elle y met en avant le plaisir de créer des beaux bruitages qui sonnent bien et qui fonctionnent à l’image. On la voit notamment réaliser le bruitage de snowboarders et expliquer les subtilités de ce bruitage.

Bruitage du film King Kong

Universal propose une série de vidéos en ligne consacrées à la post-production du film King Kong. Nous avons sélectionné parmi les 7 vidéos celle relative au bruitage bien évidemment. L’occasion de découvrir le travail des bruiteurs et une infime partie de leur bric-à-brac.
Cette vidéo permet notamment de découvrir l’intérêt du bruitage au cinéma à partir d’une petite séquence du type « avant-après » le montage du bruitage.

ADR ou Postsynchronisation

ADR (Automatic Dialog Replacement) : Il s’agit du terme anglais désignant la postsynchronisation. La postsynchronisation est un procédé de postproduction cinématographique consistant à réenregistrer en studio les dialogues d’un film pour remplacer ceux enregistrés lors du tournage.
A la différence du Doublage qui consiste à réenregistrer les voix dans une autre langue et par d’autres comédiens, la postsynchro fait intervenir les mêmes comédiens interprétant les mêmes répliques que lors du tournage. Cela les oblige à retrouver la même intention tout en observant une synchronisation parfaite du mouvement des lèvres.

Habillage sonore : le Stinger

Un Stinger est un élément d’habillage sonore prenant la forme d’un morceau de musique de quelques secondes qui se distingue d’une boucle ou d’un bed en ce qu’il possède un début, un milieu et une fin.
A la différence d’une boucle qui est prévue pour être jouée indéfiniment sans qu’il y ait de relâchement au moment de la reprise de la boucle, donc sans début et sans fin, le stinger est créé avec un début et une fin marqués, il n’est pas prévu pour boucler. Il caractérise un moment en soi.
Les stingers sont notamment très utilisés dans les séries télévisées. Ils servent à marquer une transition entre deux scènes, deux chapitres ou à habiller l’image lors de changement de lieux.

Festival Takavoir – appel à films

Le blog des Bruitages inaugure une nouvelle rubrique consacrée aux festivals de film et de vidéo, une occasion de découvrir de nouvelles manifestations et de relayer les dates de festivals, appels à films et inscriptions.

Accordons à l’Association Hors Champs d’ouvrir le bal avec le festival TAKAVOIR, un festival de films réalisés avec des téléphones portables. L’appel à film est ouvert jusqu’au 31 mars.

Après la première édition en 2010, le festival se tiendra le 14 mai 2011. Le thème du concours est : Noir et il y a plus de 2000 € à gagner. Vous pouvez également envoyer des films hors concours.

Les films seront diffusés sur le site www.takavoir.fr après validation du comité de visionnage et les films en compétition projetés le 14 mai, jour de la manifestation, sur grand écran.

Si vous désirez obtenir plus d’informations sur le Festival Takavoir (le fonctionnement, le jury, les prix, les dates, les animations associées, les conférences, le parrainage, les articles de presse…) vous êtes invité(es) à contacter directement l’association Hors Champs ou consulter le site du festival.

Tous à vos téléphones mais ne négligez pas les bruitages de la bande son !! ;-)

Bruitage d’orage – Castle Thunder

Bruitage d’orage - Castle ThunderNous avons évoqué dans un précédent post un bruitage devenu célèbre pour être une private joke entre sound designers, le cri de Wilhelm, un bruitage qui en dépit de son ancienneté (1951) et de sa résolution dépassée et mainte fois dégradée trouve encore sa place dans la bande son de films récents. Nous avons découvert un bruitage encore plus ancien et tout aussi célèbre par le nombre de films où il apparaît : le Castle Thunder. Il s’agit d’un bruitage d’orage ou plutôt DU bruitage d’orage, tant il est devenu le « son d’Epinal » du bruitage d’orage et de la maison hantée.

Initialement enregistré en 1931 pour le film Frankenstein,  il a été utilisé dans de nombreux films et téléfilms jusque dans les années 80, parmi lesquels : Retour vers le futur (l’éclair frappant la voiture), Citizen Kane, Cléopatre, Ghostbusters, Twilight zone … et Scoubidou. Les plus attentifs ont aussi pu l’entendre dans la maison hantée des parcs Disney.

Ecouter le Castle Thunder sound effect :

Sony Pictures Sound Effects Series

bruitages sony

Sony Pictures Entertainment a ouvert ses archives de bruitages et d’effets sonores pour en proposer une compilation en 5 ou 10 volumes sous le nom Sony Pictures Sound Effects™ Series.

La sonothèque, composée de plus de 2300 sons, veut couvrir l’ensemble des besoins en bruitages, ambiances et effets sonores.

Les 5 premiers volumes sont davantage consacrés aux sons du monde réel et actuel, les 5 derniers au sound design, foley et aux sons d’époque :
volume 1 : animaux / éléments naturels
volume 2 : bruits de fond
volume 3 : domicile et bureau / impacts / armes et explosions
volume 4 : comédie cartoon vintage / sports et loisirs / effets vocaux
volume 5 : véhicules
volume 6 : fantastique / science-fiction / horreur
volume 7 : explosions / combat / armement
volume 8 : bruits de fond / météo
volume 9 : effets historiques : appareils / bruits de fond / combat
volume 10 : effets historiques : véhicules

Tout ce matériel sonore est régi par une licence d’utilisation classique en matière de bruitage, de type royalty free sous la condition d’être intégré à un programme.

Des échantillons sont disponibles pour écoute sur le site de sony

Bruitage star wars – épée laser

Nous avons déjà à plusieurs reprises parlé de la réalisation des bruitages de star wars et présenté Ben Burtt, le grand prêtre de cette messe sonore. Voici un nouveau document vidéo qui a pour intérêt de nous présenter quelques images d’époque. Après une rapide interview de Ben Burtt où il nous explique comment et à partir de quelle matière sonore il a réalisé le célèbre bruitage d’épée laser, nous le voyons en action dans la mise en mouvement de ce bruitage. En effet, pour donner de la variation au bruitage et ainsi simuler les différents mouvements de l’épée laser, Ben Burtt a diffusé sur une enceinte le son constant de l’épée laser et, placé devant celle-ci, l’a réenregistré en effectuant avec le micro des mouvements devant l’enceinte. Un combat de maîtres dont tout le monde a déjà entendu le résultat.

Sound Design and Science Fiction

Sound Design and Science Fiction de William Whittington

sound design and science fiction - whittington

Voici un excellent livre pour tous les amateurs de science-fiction et de bandes-son du cinéma. Ce livre retrace de façon très documentée l’évolution de la production sonore dans l’industrie hollywoodienne. Un cheminement à travers de multiples exemples de films qui nous conduit à l’émergence d’un nouveau type d’artisan du son : le sound designer.
L’auteur, William Whittington, défend l’idée que l’évolution vers le sound design n’est pas seulement due aux avancées culturelles et technologiques mais relève en grande partie de nouvelles attentes en matière de son de la part du public et des cinéphiles. Ces attentes auraient ainsi trouvé un écho favorable chez certains réalisateurs des années 70-80 comme George Lucas, Riddley Scott, Stanley Kubrick … qui ont alors réinventé toute une partie de la chaine de production du son du cinéma.
C’est donc naturellement à travers l’analyse de la société de l’époque mêlée d’éléments formels comme les bruitages, les effets sonores et la musique d’illustration de films comme 2001 : A Space Odyssey, THX 1138, Star Wars, Alien, Blade Runner, Terminator 2 : Judgment Day ou encore la trilogie des Matrix, que Whittington nous relate l’évolution du son dans le cinéma de l’époque et comment cette évolution a contribué aux bandes-son des films d’aujourd’hui.
A lire absolument !

288 pages – Editeur : University of Texas Press (Février 2007) – Langue : anglais – ISBN-10 : 0292714319 – ISBN-13: 978-0292714311